vendredi 12 octobre 2012

Still there

29 jours que je n'ai rien écrit alors que j'ai plein de trucs fascinants à raconter, en plus d'une ou deux blagues dégueulasses apprises en terrasse de café. Et je vous épargne le compte-rendu du montage de meuble de dressing sans la notice.
Enfin, l'automne est là (ainsi que ses perfides feuilles humides) et je suis à nouveau débordée. Je fais la liste de mes prochains posts à rédiger et je reviens.


Trouvé en page d'accueil un matin, le danger de la sous-traduction (ou conseil avisé, c'est selon) :


Au petit-déj', ceci m'a valu une fracture nette de l’œil droit ainsi qu'un nettoyage de l'écran.

2 commentaires:

  1. (J'ai probablement plus ri que je n'aurais du)

    RépondreSupprimer
  2. T'inquiètes, personnellement, j'en ris encore

    RépondreSupprimer